Retour

Incendie meurtrier en Loire-Atlantique


Quatre membres d'une même famille ont été tués dans l'incendie de leur maison dans la nuit du dimanche 14 juillet 2019 sur la commune de La Chapelle-des-Marais près de Saint-Nazaire.
Le feu s'est déclaré dans une maison individuelle en ossature en bois. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de ce drame. 
Selon les premiers éléments; il y aurait eu un dysfonctionnement électrique des volets roulants empêchant l'évacuation de la maison. 

Cet incendie a mobilisé près d'une trentaine de pompiers équipés de 3 lances à incendie pour venir à bout des flammes pendant 8 heures. 
La commune et le voisinage ont été consternée par cet incendie qui a suscité de vives émotions.  Ce lundi matin certains sont venus, un bouquet à la main pour rendre hommage à cette famille.

Cet incendie soulève une question récurrente : les maisons construites avec du bois sont-elles plus vulnérables face au feu ?

 
Quels sont les avantages et les inconvénients du Bois en terme d'inflammabilité ?

Les pompiers, les concepteurs et les constructeurs de bâtiments sont unanimes : Non, le risque d'incendie n'est pas supérieur dans une maison en Bois. C'est une idée reçue. 

 Témoignages
Jean Christophe Chevalier chef du bureau prévention au SDIS :
« Déjà, statistiquement, nous n’intervenons pas davantage pour des feux de maisons en bois que pour d’autres types de maison »
Nicolas Parnaudeau Architecte DPLG près de Nantes :
Ensuite, une maison d’habitation doit respecter la réglementation incendie du 31 janvier 1986. Quelle que soit son enveloppe, elle est conçue pour assurer une stabilité au feu d’au moins un quart d’heure. » « Au moment de la conception d’une maison ossature bois, on est sensibilisé au risque d’incendie mais ni plus ni moins que pour un autre matériau »
Dans un immeuble ou un bâtiment recevant du public, lorsque le bois est exposé à l’état naturel, « on ajoute des traitements et vernis ayant un effet retardateur de feu », explique Maxime Baudrand, prescripteur chez Atlanbois, Association des partenaires de la filière bois. « L’autre technique consiste à ajouter de l’épaisseur spécialement pour retarder la combustion », complète-t-il.
Le bois  transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton, 250 fois moins vite que l'acier,
n'explose pas mais brûle en se consumant lentement,
conserve plus longtemps que les autres matériaux ses capacités mécaniques et de portance.

 
 

Quelles solutions adopter face au feu et à ces risques ?
 

Quelle que soit le matériau de construction d'une habitation, les pompiers insistent sur l'importance de la prévention, la nécessité de disposer au moins d'un détecteur de fumée par habitation, l'importance de mettre au normes son installation électrique et de penser au possibilités d'évacuation de la maison en cas d'incendie la nuit (volet pouvant s'ouvrir, clefs de porte à proximité etc.) 

Sources :
France 3 Régions
20 Minutes 

À propos de D3I

La société Division Incendie Services a été créée en 2002 par Christian Carretero.
D3I, spécialiste de la protection incendie, propose à l'ensemble des professionnels une réponse adaptée à leurs problématiques de sécurité incendie.

Contact
  • D3I
  • Parc d'activité "Plaine d'Élite"
  • 250 rue Général de Gaulle
  • 69530 Brignais-Hall 3
  • Tél : 04 78 56 41 84
  • Fax : 04 78 56 86 73
  • Mail : d3i@d3i.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :